01/05/2008

Laissez la peur du rouge aux bêtes à cornes...

Discours d'ELIO :
Chers Amis,
Mes chers Camarades,
Mes premiers mots sont pour vous.
Certains ne le savent sans doute pas. Je connais très bien Charleroi. Quand j’étais étudiant, j’ai travaillé comme ouvrier à la chaîne à la brasserie des Alliés à Marchiennes au pont. J’ai toujours apprécié la chaleur et la générosité des Carolos.
Comme partout ailleurs en Wallonie, Charleroi avance :
  • le chômage [1] est en baisse, – 8,8% sur un an ;

  • le nombre d’entreprises en activités [2] est en hausse de plus de 5% ;

  • quant à l’emploi de l’arrondissement [3], il s’est accru de 2,2% entre 2000 et 2005.
Je veux remercier celles et ceux qui ont œuvré et qui œuvrent actuellement au redressement du pays de Charleroi.
Tout le monde ne ressent pas le redressement. Il reste beaucoup à faire. C’est le positivisme de bob Deschamps que nous devons retrouver.
Ici, comme à Bruxelles et ailleurs en Wallonie, on doit pouvoir se lever le matin avec enthousiasme.
J’ambitionne de hisser, à des niveaux non encore atteint, notre fierté et notre bonheur d’être les enfants d’une terre d’histoire porteuse d’avenir.
C’est résolument mon engagement !

20:40 Écrit par Saverio Ciavarella dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.